Translate

vendredi 4 décembre 2009

Editorial de Monsieur n°80

RIVE DROITE, RIVE GAUCHE
Après avoir régné en maître sur le vestiaire du gentleman occidental, le style anglais avait subit quelques revers avec le succès des créateurs italiens (notamment Armani) et français comme Dior) qui avaient proposé une allure différente. Beaucoup d’autres succès à l’international avaient été le résultat d’une réinterprétation du style british à la manière italienne et plus rarement française. Beaucoup d’entre nous y ont trouvé des propositions séduisantes sans parler du style américain, de Brooks Brothers à Ralph Lauren qui, lui, est parti à la conquête du monde. Cette année restera marquée par le retour du style britannique sur le devant de la scène. À nos pieds d’abord, avec des richelieus à bouts ronds et des derbys aux formes imposantes – solides et durables – qui nous rappellent que les britanniques ne sont jamais meilleurs que dans l’adversité. Et puis ensuite, avec toute la panoplie, costumes, vestes, chemises … classiques que seuls les Anglais savent interpréter avec fantaisie. Le maître du genre étant Jeremy Hackett. « Mister Classic » a su développer un univers unique, débarrassant le style britannique de tout ce qu’il pouvait avoir de compassé, introduisant humour et gaité dans la garde-robe. Hackett comme le chausseur Edward Green renforce sa présence parisienne en ouvrant ce moisci une nouvelle ambassade rive droite. Un événement que Monsieur note avec intérêt car même si la livre sterling est très basse, le boulevard des Capucines est moins loin que Sloane Street. Bien joué Mister Classic, bien joué Jeremy
Hackett. Désormais vous êtes sur les deux rives de la Seine.

François-Jean Daehn
copyright © Monsieur

-


Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails